Rallye du Mexique 2018

S’étant déroulé du 8 au 11 mars 2018, le rallye du Mexique a, comme chaque année, connu la participation de plusieurs pays. Les coureurs se sont affrontés dans un total de 22 épreuves. La surprise de cette 32e édition a été Sébastian Loeb, un ancien champion qui a failli terminer à la première place du podium.

Une victoire de Sébastien Ogier

Les 22 épreuves se sont déroulées sur quatre jours. Au cours du premier jour qui se trouve être un jeudi, la course s’est déroulée sur une piste tracée à Guanajuato. Cette première journée a connu le sacre de Thierry Neuville.

Le jour suivant, c’est-à-dire le vendredi, l’épreuve a eu lieu en deux parties. Dans la matinée, la première partie s’est déroulée en quatre affrontements au total. Si au départ, c’est Kris Meeke qui semblait prendre les devants, il fut très vite rattrapé par Dani Sordo qui a pris la tête de la course qui s’est déroulée dans la ville de Leon.

C’est au cours de la deuxième partie de l’épreuve exécutée dans la soirée que la surprise de la course se révèle. Sébastian Loeb termine premier, à quelques points de Dani Sordo.

Selon les révélations qui ont couru après la course, Loeb n’aurait eu que deux jours pour s’accoutumer à sa C3 WRC, une voiture pourtant toute nouvelle pour lui sur bien des plans, notamment technique. Le coureur aura lui-même fait savoir à la fin des hostilités qu’il ne s’est pas surpris.

Au cours de la journée du samedi, Sébastian Loeb prend la tête du classement et devance ainsi Dani Sordo. Il en profite aussi pour réaliser un nouveau meilleur chrono après celui de la journée du vendredi.

La journée du samedi s’est, comme celle du vendredi, déroulée en deux phases. La deuxième étape de cette journée n’a souri ni à Loeb ni à Sordo. En effet, les deux pilotes voient leurs pneus se crever.

La situation profite grandement à Sébastien Ogier qui prend la tête, suivi de près par Kris Meeke. La dernière journée ne change pas grand-chose au classement. L’évènement de cette dernière épreuve a été les 4 points de pénalité infligés à Ogier pour avoir percuté la limite de la chicane.

Ogier en justice contre la FIA

Le coureur français, une fois la course terminée, a poursuivi en justice la Fédération Internationale Automobile dans le but de récupérer les points de pénalité qui lui ont été infligés.

Selon lui, cette sanction est injustifiée. L’affaire a été portée au civil devant le tribunal de Paris. Celui-ci a rendu son verdict en faveur de la FIA, laissant le coureur dans l’impossibilité d’un recours ou d’un appel de cette décision devant le tribunal arbitral sportif.

Le classement final du Mexique 2018

En première position, il y a Sébastien Ogier avec un chrono de 3:53:58.0. Il est suivi par Dani Sordo (3:55:11.6).

Les trois autres du top 5 sont Kris Meeke avec un temps de 3:55:27.2, Mikkelsen pour un chrono de 3:55:46.4, puis le malheureux perdant Sebastian Loeb qui arrive en cinquième position avec un temps de 3:56:32.6.

Au final, il s’avère donc, avec la décision du tribunal de Paris, que Ogier s’est trouvé obligé de rattraper ses 4 points de retard sur Neuville dans une course spéciale.