Né le 25 décembre en Suisse en 1878 et décédé aux États —unis le 6 juin 1941, Louis Chevrelot était à la fois un mécanicien, un pilote de course et par-dessus tout, un entrepreneur automobile helvético américain. C’est un homme aux multiples talents dont le vécu n’a cessé d’impacter le secteur de l’automobile. Ses compétences lui ont valu la rencontre de grande personnalité dont William Crapo Durant qui n’est rien d’autre que le cofondateur de General Motors. C’est d’ailleurs suite à cette rencontre que Louis Chevrolet a monté sa première marque automobile qu’est Chevrolet. Il faut donc reconnaître que Louis Chevrolet s’identifie grâce à son nom de famille que porte sa marque. Toutefois, que peut-on savoir sur Louis Chevrolet ? Lisez cet article.

Louis Chevrolet, le fils d’un horloger suisse

Louis Chevrolet est issu d’un père qui est travailleur dans une entreprise ancrée dans la réparation et la confection des horloges. Étant le deuxième enfant d’une famille de sept enfants, Louis Chevrolet a connu une enfance de nomade. En effet, pendant que la crise économique marquait son échéance en 1880, le père de Louis décida de vaquer à d’autres occupations à Bonfol qui est son village de naissance.

Dans ce temps, Louis Chevrolet résida à Beurnevésin avec sa mère et ses autres frères. Sept ans plus tard, la famille se réunit à Beaune où Louis Chevrolet s’initia à la mécanique à l’âge de huit ans.

Louis Chevrolet : un mécanicien accompli

La capacité de Louis Chevrolet à vite assimiler les notions lui a permis de prendre part à certaines compétitions cyclistes. Parmi les récompenses issues de ces compétences figurait la rencontre de Vanderbilt qui lui a proposé une offre aux USA. Mais grand fut le refus de Louis face à la proposition de l’homme milliardaire.

Son rêve était de continuer à se performer dans les entreprises automobiles à Paris. Ce rêve fut coupé en cours de route, car Louis Chevrolet décida de se rendre sur la terre américaine. Cette décision s’est donc soldée par son engagement en 1990 en tant que travailleur chez De Dion Bouton America.

Louis Chevrolet : un pilote compétent

Cinq ans après l’engagement de Louis Chevrolet chez De Dion Bouton America, ce dernier continua de faire son petit bonhomme de chemin chez Fiat. C’est l’ailleurs à travers cette marque que Louis Chevrolet a gagné sa première course. Ce dernier a battu le record du mile l’année qui a suivi sa collaboration. William Durant étant le chef d’entreprise de l’entreprise qui l’a accueilli lui proposa de participer à la réussite de la Buick Bug.  

Quatre années plus tard, Louis Chevrolet gagna d’autres courses qui lui ont permis d’occuper le rang de deuxième dans la catégorie des pilotes du championnat américain.

Louis Chevrolet : un homme fidèle à sa devise

Louis Chevrolet est revenu à la mécanique un peu plus tard juste après le décès de l’un de ses frères nommé Gaston. Il met en place la marque Chevrolet Brother Manufacturing Company, et cela avec son autre frère du nom d’Artur. Cette entreprise s’est plus activée dans la réparation et la conception des moteurs en ce qui concerne l’automobile.