Le kit chaîne est l’un des éléments les plus essentiels sur une moto. Pour profiter pleinement de votre bécane, il faut l’entretenir. Les risques encourus en cas de négligence de l’entretien sont nombreux. 

Apprenez que si vous laissez l’usure prendre votre kit d’assaut, vous risquez un accident de circulation. Ceci se manifeste par un déraillement suite à la cassure de votre chaîne. Un kit de chaîne usé peut endommager les autres pièces de la moto, à savoir le carter moteur et la boîte de transmission.

Kit chaîne moto : qu’est-ce que c’est ?

Un kit chaîne moto est un élément crucial qui draine la puissance du moteur et garantit la bonne marche du couple. Ce composant de la moto est constitué d’un PSD (pignon de sortie de boite), d’une couronne et de la chaîne proprement dite. 

Le PSD est situé près du moteur, la couronne prend place au niveau du moyeu de votre roue arrière. Quant à la chaîne, elle permet de faire le lien entre ces deux composantes du kit chaîne moto.

Ils fonctionnent en coordination afin de transmettre l’énergie générée par le moteur vers votre roue arrière. Cette force de traction assure le déplacement de la motocyclette. 

Comment vérifier l’état de votre kit chaîne moto ?

Pour évaluer son état, vous êtes contraint de passer par la case entretien. Cela vous permet de prendre connaissance de l’étendue de sa dégradation. Pour y arriver, vous avez deux choix. Le premier est de contrôler le kit au complet et le second est de vérifier la tension de la chaîne.

Vérifiez l’état d’usure du kit

Au cours des premiers roulements d’un kit, il y a un risque de détente de la chaîne. Cette détente entraîne une perte de couple. Si votre chaîne est très tendue, vous risquez une usure rapide de la couronne et du pignon. 

Un kit chaîne s’endommage vite en présence d’une faible ou d’une forte tension au niveau de la chaîne. Vous risquez d’avoir des problèmes mécaniques. Pour le contrôle, intéressez-vous à la détente des maillons et la diminution de la taille des dents. Vous pouvez aussi contrôler l’usure de votre couronne.

Si ces craintes se confirment, la tension est desserrée. Vous serez obligé de changer de kit dans les plus brefs délais.

Vérifiez la tension de la chaîne 

Que votre kit soit neuf ou vieux, cette vérification doit être faite périodiquement. Pour cette opération, il faut placer la moto sur un lève-moto. Vous devez configurer la moto en suivant les recommandations du fabricant pour la tension. Prenez la clé qui convient. Avancez ou reculez l’axe arrière en serrant ou en desserrant les vis avec votre clé. 

Vérifiez ensuite la symétrie de la roue au bras oscillant pour un alignement parfait. Une fois la position idéale trouvée, resserrez la roue arrière au niveau des dents avec la clé. Après cela, la vérification est terminée. Vous aurez l’ajustement et la fixation idéals pour la tension.

Les risques d’une usure d’un kit chaîne moto 

Les premières traces d’usure de votre kit apparaissent après un certain nombre de kilomètres parcourus. La faible durée de vie de cet accessoire n’aide pas non plus. Faute d’entretien quotidien, ces usures se multiplient. On recommande de procéder à l’entretien de cet équipement toutes les 25 milles bornes au maximum.

Certains signes ne trompent pas et vous devez y faire attention pour savoir si votre kit se dégrade. Le premier de ses signes est la présence d’asymétrie de la denture en la couronne et le pignon. La présence des formes irrégulières aux pourtours de vos disques est alarmante. 

Vérifiez s’il y a apparition des points noirs sur votre chaîne. Ces derniers tendent davantage la chaîne et occasionnent des contacts avec la couronne et les dents du PSD.

Les diverses dégradations énumérées déteignent sur les performances de votre moto. Les points noirs eux sont dus à des à-coups lors du changement de vitesse. Il est même possible qu’ils entraînent des craquements du bras oscillant lors d’une accélération. 

Très désagréable pour le conducteur, un kit de chaîne usé endommage le carter moteur et la boîte de transmission. Ce sont deux pièces très onéreuses sur une moto.

En dehors de ce risque, vous vous exposez à un déraillement suite à la cassure de votre chaîne. L’accident peut vous créer des dommages énormes. Ce genre de situation est rare, car les fabricants renforcent les matériaux du kit. Mais gardez à l’esprit que le risque est omniprésent.

Durée de vie d’un kit chaîne moto

Pour espérer utiliser un kit chaîne moto sur une longue durée, plusieurs facteurs doivent être pris en compte. On a les : 

  • Mode de pilotage ;
  • Qualité de l’alliage ;
  • Distance parcourue ;
  • Régularité de l’entretien. ;
  • Type de moto.

Le mode de pilotage est celui qui réduit rapidement la durabilité de ses kits. Il s’agit en occurrence du pilotage par à-coups. Préférez un mode de conduite posé afin de réduire au maximum les risques d’usure et de dégradation de votre kit.

La qualité de l’alliage de votre kit est déterminante. En privilégiant les meilleurs alliages, vous êtes sûr d’avoir un pignon et une couronne plus robuste. De plus, vous aurez un kit plus léger. Il n’existe pas de consensus chez les fabricants à propos de ses alliages. Référez-vous aux différentes déclinaisons possibles pour les kits chaîne moto.

Vous pouvez choisir entre : 

  • Renforcé ;
  • Standard ;
  • Hyper renforcé ;
  • Super renforcé. 

De la même manière, avec un kit de qualité, vous pouvez consacrer moins de temps aux entretiens. Il est nécessaire d’apporter des soins récurrents à cet accessoire. Pour lui garantir une grande espérance de vie, une maintenance quotidienne est obligatoire. N’oubliez pas de graisser et de vérifier la tension de votre chaîne.

Importance de l’entretien du kit chaine moto

Pour se déplacer librement et sans se soucier des embouteillages, rien de mieux qu’une moto. Un trajet à moto vous permet de voyager léger et d’admirer le paysage. Pour profiter pleinement de ses atouts, l’entretien de la moto est capital. S’agissant de l’entretien, on recommande de porter une attention particulière au kit chaîne moto.

Ce composant est capital dans le fonctionnement de votre bécane. Quand vous retrouverez sur ses composantes, des signes d’usure, le mieux est de prendre un kit neuf. Lors de l’achat d’un nouveau, plusieurs éléments sont à prendre en compte.

Les éléments du kit doivent s’adapter à vos deux roues. Les joints, le mécanisme d’attache et l’alliage du kit doivent être sûrs. Pour ne pas prendre de risque, il est recommandé de choisir un kit adapté à votre mode de pilotage. Les distances quotidiennes parcourues seront déterminantes dans le choix du kit.

Comment entretenir son kit chaîne ?

Après les premiers essais suite à l’installation d’un kit neuf, vérifier la tension de la chaîne. Cette dernière se détend souvent lors des premières utilisations. Si elle est trop tendue, la couronne et le pignon de la chaîne ne feront pas long feu. D’un autre côté, une chaîne détendue vous fera perdre de la puissance et les composants du kit seront endommagés.

Pour vérifier la tension sur une moto-cross ou enduro, la technique est simple. Passez trois de vos doigts entre la chaîne et le bras oscillant. S’il passe sans laisser d’espace, tout va bien. Pour ce contrôle, la moto doit être éteinte et mise sur un lève moto. Si la tension n’est pas la bonne, vous devez reculer ou avancer la roue afin de la dégager pour la correction.

Il ne vous reste plus qu’à corriger la tension des deux côtés de la roue arrière de manière à conserver sa symétrie. Munie d’une clé plate, vous devez resserrer la roue en conservant la tension de chaîne. Une clé entre la couronne et la chaîne conviendra pour cela. Quand tout est remis en place, vous devez graisser votre chaîne.