Prenez le volant avec Pneus-Net.

Que devez-vous savoir sur l’évolution de la voiture ?

L'automobile est une innovation fantastique qui a entraîné d'importantes transformations sociales et économiques pour l'humanité. La progression du véhicule a été lente au fil du temps. Aujourd'hui, il s'est imposé comme une denrée quotidienne indispensable et constitue l'une des principales industries mondiales. Regardons l'évolution du véhicule.

Quelle est l'histoire de l'industrie automobile ?

L'introduction du premier véhicule avec quatre roues avec un moteur à essence à quatre temps à l'Exposition universelle de Paris de 1889 a été un autre tournant dans l'histoire de l'automobile. Elle marque le commencement de la transformation de l'industrie automobile. En 1903, l'histoire de l'automobile entre dans une nouvelle phase. À partir de cette année-là, l'évolution de la voiture s'accélère. Ford rend l'automobile plus abordable pour tout le monde en introduisant la main-d'œuvre sur les chaînes de montage, ce qui permet de la fabriquer plus rapidement.

histoire industrie automobile

L’évolution de l’automobile

  • les ancêtres à vapeur du 1769 à 1860 ;
  • l’industrialisation du 1860 à 1900 ;
  • les Trente Glorieuses du 1908 à 1941 ;
  • les améliorations techniques du 1945 à 1975 ;
  • les moteurs électriques du 1973 à 1997.

De 1769 à 1860, l'histoire de l'automobile a été dominée par les moteurs à vapeur plutôt que par les moteurs à pétrole. La machine à vapeur a été utilisée pour imaginer et créer les premiers véhicules « automobiles ». Cette technologie est apparue au XVIIIᵉ siècle, principalement grâce aux efforts de James Watt en Angleterre. Les machines à vapeur ont ouvert la voie de 1860 à 1900, mais elles ont échoué, car les "chaudières" étaient excessivement lourdes et avaient un faible rendement énergétique. À la fin du XIXᵉ siècle, des ingénieurs entreprennent de construire le premier véhicule fonctionnel. Ils développent des moteurs innovants pour la propulsion des véhicules.

De 1908 à 1941, au tournant du XXᵉ siècle, les véhicules lourds à vapeur ont été progressivement abandonnés au profit des moteurs à essence et électriques modernes. Malgré leur autonomie limitée et leur coût élevé, les véhicules électriques semblent être populaires, car ils sont simples à démarrer et n'émettent aucune fumée. En 1900, une automobile sur trois dans le monde était alimentée à l'électricité. Néanmoins, les moteurs à essence continueront de dominer pour des raisons économiques et industrielles.

La fabrication automobile a quadruplé de 1945 à 1975, passant de 10 millions à 30 millions de voitures. De nombreux constructeurs automobiles proposent une gamme plus large de véhicules en mettant régulièrement à jour leurs conceptions. La notoriété de certaines marques grandit grâce à la course automobile. Les véhicules à bas prix sont rendus possibles par le développement économique et l'uniformité de la fabrication. Le véhicule se transforme ainsi en bien de consommation et même en objet de fantaisie.

Entre 1973 et 1997, le prix de l'essence a augmenté suite aux chocs pétroliers de 1973 et 1979. Parallèlement, les accidents de la circulation se multiplient. Les constructeurs automobiles doivent créer de nouvelles voitures moins énergivores et plus sûres. Certains créent des automobiles plus petites et plus légères, tandis que d'autres développent de nouvelles carrosseries à usage collectif, telles que des mini-fourgonnettes ou des VUS.

De 1997 à nos jours, la population automobile mondiale a dépassé le milliard. Le GIEC a également établi en 2007 que le réchauffement climatique d'origine humaine est lié aux gaz à effet de serre depuis les années 1950 (en particulier les transports). De plus, le pétrole se limite, augmentant le coût de l'essence.

Laisser un commentaire