Plusieurs causes peuvent pousser un propriétaire automobile à siphonner de l’essence dans son réservoir. En effet, il est possible que le fait de vider son réservoir soit la seule issue pour réagir face à un problème donné. Siphonner de l’essence de son réservoir n’est pas une chose facile, mais lorsque vous connaissez la bonne méthode, il devient presque facile de siphonner son réservoir d’essence. La vérité, c’est qu’il existe plusieurs façons de siphonner son réservoir d’essence. Dans cet article, vous allez apprendre à siphonner votre réservoir d’essence.     

Première possibilité de siphonnage : aspirer l’essence avec la bouche

La première possibilité pour siphonner son réservoir d’essence est de procéder à l’aspiration avec la bouche. En réalité, il s’agit de la méthode de siphonnage la plus connue par les propriétaires automobiles. On n’a pas besoin de grands matériels avant de pouvoir siphonner un réservoir d’essence en aspirant avec la bouche. Pour y arriver, il faut avoir en sa possession, un tuyau, un récipient (sceau, bidon

) pour réaliser la méthode. Avant de commencer, assurez-vous que le récipient qui va recueillir l’essence siphonnée n’est pas percé et que le tuyau ne présente pas de fuite. Pour commencer, introduisez une extrémité du tuyau dans le réservoir. Le tuyau doit être assez long pour vous permettre d’atteindre l’essence dans le réservoir. Ensuite, mettez la seconde extrémité du tuyau qui est donc libre dans la bouche. Réalisez un mouvement d’inspiration par la bouche. Ceci correspond à l’aspiration du carburant. Ce dernier va suivre la pression induite et monter dans le tuyau. Dès que vous sentez l’essence remontée, enlevez le tuyau de la bouche et placez-le dans le récipient. Patientez pour recueillir la quantité que vous voulez ou videz le réservoir si les circonstances l’obligent. Le réservoir est ainsi siphonné. Cependant, face au risque d’inhalation, il est de plus en plus conseillé de siphonner le réservoir d’essence sans procéder par aspiration buccale.

Deuxième possibilité de siphonnage : siphonner sans aspirer avec la bouche

Pour siphonner de l’essence du réservoir, il est aussi possible de procéder par d’autres manières que d’aspirer avec la bouche. Pour ces différents procédés, il faut avoir un tuyau et un récipient pour le carburant siphonné. Après avoir introduit une extrémité du tuyau dans le réservoir, maintenez, l’extrémité libre hermétiquement fermée avec le pouce. Il faut ensuite secouer le tuyau jusqu’à ce que l’essence remonte dedans. Il va falloir ensuite enlever le pouce et laisser couler. Par ailleurs, on peut aussi après avoir mis l’extrémité du tuyau dans le réservoir, souffler dans le réservoir de sorte à faire remonter le carburant dans le tuyau et le faire couler dans le récipient.

Troisième possibilité de siphonnage : utilisez une pompe à siphon

Face à ces procédés simples, mais un, plus difficile à appliquer, la pompe à siphon est une alternative incroyable. Grâce à elle, on peut siphonner son réservoir d’essence en toute facilité. De plus avec la pompe à siphon, le siphonnage est plus efficace et plus rapide. Pour siphonner de l’essence grâce à cette pompe, il faut avoir un tuyau plus ou moins long, la pompe à siphon et un récipient collecteur. Il suffira de mettre une extrémité du tuyau dans le réservoir et de mettre en marche la pompe à siphon. Son utilisation permet d’éviter les méthodes qui peuvent ne pas marcher à tout moment.