Ignorez votre chaîne et vos pignons, ils s’usent trois ou quatre fois plus vite qu’ils ne devraient. Cela réduira considérablement les performances de votre engin et nécessitera de nombreux réglages.

Au pire, elle sera tellement usée que votre moto finira par vous lâcher en cours de route. Puisque la chaîne risque de se casser pendant que vous roulez et détruira les carters du moteur et de la boîte de vitesses.

Vous devez bien entretenir votre kit chaîne afin d’éviter ces incidents. D’abord, choisissez la chaîne adaptée à votre moto, ensuite, nettoyez la chaîne avec des détergents sans pétrole. 

Vous pouvez utiliser des sprays traditionnels à base de graisse ou des nouveaux lubrifiants secs pour lubrifier votre kit chaîne. Enfin, faites les inspections et les réglages nécessaires.

Choisir la bonne chaîne

Les motos anciennes utilisent des systèmes de kit chaîne qui étaient difficiles à entretenir. Il arrivait souvent que de la poussière et des saletés se logent entre les axes et les rouleaux. Il fallait constamment les nettoyer et les débarrasser de ces éléments pour qu’ils durent longtemps.

La fabrication moderne est dotée de chaînes de joints toriques, X-ring ou Z-ring pour résoudre ce problème. Cela permet de conserver un lubrifiant spécial à l’intérieur afin de rendre les mouvements mécaniques plus fluides. 

Le matériau métallique utilisé sur les chaînes modernes n’est pas affecté par l’humidité et ne rouille pas autant que les anciennes chaînes.

Si vous possédez une ancienne moto, nous vous recommandons de la remplacer par une chaîne dotée de joints qui vous aideront à mieux l’entretenir.

Nettoyage

Avant de lubrifier la chaîne ou de l’inspecter, assurez-vous de nettoyer la chaîne de toute saleté, poussière ou résidu. Si vous la lubrifiez sans la nettoyer, vous créez une pâte qui endommagerait davantage la chaîne et le pignon. Leur durée de vie sera considérablement réduite.

Outre le lavage sous pression, utilisez des nettoyants et des détergents sans pétrole pour éliminer les résidus tenaces. L’utilisation d’une brosse ou d’une éponge en nylon souple est un excellent moyen de vous faciliter la tâche.

N’utilisez JAMAIS de brosse métallique, car elle pourrait endommager la chaîne et les joints. Nettoyez la chaîne tous les 800 km en cas d’utilisation prolongée.

Il existe deux types de nettoyants pour chaîne : à base de solvant et à base d’eau. Les nettoyants à base d’eau enlèvent la saleté directement de la chaîne. Les nettoyants à base de solvant quant à eux se collent à la saleté pour former un gel qui peut ensuite être rincé à l’eau.

Lubrification

Une fois que la chaîne est complètement débarrassée des éléments, assurez-vous qu’elle sèche avant de la graisser. Veillez à utiliser un lubrifiant ou une graisse pour chaîne de moto spécifique à pulvériser qui n’endommage pas les joints.

Installez la moto sur une béquille centrale ou une béquille de paddock utilisée à des fins d’entretien. Visez l’intérieur de la chaîne, là où se trouvent les joints, et les rouleaux, en effectuant trois tours complets de la chaîne. 

Essuyez tout excès de lubrifiant avec un chiffon non pelucheux. Une fois tous les 200-300 km, il faut toujours faire l’appoint de lubrifiant pour assurer des performances optimales.

Il existe deux types de lubrifiants pour chaînes :

  • Sprays traditionnels à base de graisse ;
  • Nouveaux lubrifiants secs.

Les lubrifiants à base de graisse sont généralement préférés pour leurs capacités hivernales et parce qu’ils couvrent rapidement l’ensemble de la chaîne. Un lubrifiant sec doit être utilisé dans des conditions plus chaudes, puisque la graisse se dessèche et forme une sorte de pâte à broyer.

Inspection

La façon la plus simple de savoir que votre chaîne a besoin d’être remplacée est de voir :

  • De la rouille ;
  • Des plis ;
  • Beaucoup de bruit pendant le fonctionnement.

Si les joints des chaînes cèdent, les axes et les rouleaux se rouillent avec l’humidité de l’air. Cela provoque des « coudes » sur la chaîne. La raison est que le lubrifiant spécial présent dans le joint a séché. Les rouleaux et les axes ont tendance à se coincer avec d’autres saletés.

Ces plis finissent par devenir des points faibles de la chaîne, ce qui augmente le risque de rupture. Cela peut entraîner une usure excessive de vos pignons. Ils peuvent aussi endommager le pignon. Ils feront que la chaîne passe d’un fonctionnement lisse à un fonctionnement bruyant et grinçant.

Réglage

Une autre inspection critique à effectuer concerne l’ajustement de la chaîne dans les pignons et la tension qu’elle doit maintenir. En cas d’utilisation prolongée, les chaînes ont tendance à s’étirer.

Les trous dans lesquels les maillons sont fixés s’usent et peuvent se dilater légèrement. La longueur de la chaîne s’en trouve augmentée et la tension nécessaire à un transfert efficace de la puissance est perdue.

Le manuel d’utilisation de votre moto indique la quantité de tension que la chaîne doit avoir à tout moment. Heureusement, chaque chaîne peut être réglée pour conserver ce jeu sur une plage limitée. Quand la chaîne ne peut plus être modifiée, elle doit être remplacée par une nouvelle.

Un jeu de 1,2 à 1,6 pouce est idéal pour les motos de route, tandis que les motos de terre ont besoin de 1,4 à 2 pouces. La plupart des motos actuelles sont équipées de boulons que vous pouvez tourner pour augmenter ou réduire le jeu de la chaîne. Il est nécessaire de vérifier et d’ajuster votre chaîne tous les 800 km.

Nos conseils pour mieux entretenir votre kit chaîne

  1. La fréquence de l’entretien de la chaîne et du pignon dépend de votre style de conduite. Si vous roulez hors route, si vous traversez des cours d’eau ou si vous roulez dans la boue ou dans le sable. Il sera plus difficile de nettoyer et d’entretenir la chaîne. Les courses, les journées sur piste et les vitesses élevées constantes exercent une plus grande tension sur la chaîne. Et nécessitent des réglages fréquents pour obtenir le jeu approprié. 
  1. Soyez attentif aux rouilles, aux plis et aux bruits avant la randonnée, pendant le voyage et aussi après le voyage. 
  1. Il est conseillé de lubrifier la chaîne juste après un long trajet, alors que la chaîne est encore chaude. Cela permettra au lubrifiant de se déposer plus rapidement et de se fixer dans chaque crevasse. 
  1. Assurez-vous de remplacer les pignons avant et arrière chaque fois que vous remplacez votre chaîne pour des performances optimales.
  1. Essuyez et lubrifiez toujours votre chaîne après avoir roulé sous la pluie pour éviter l’accumulation de rouille.
  1. Veillez à utiliser des nettoyants et détergents sans pétrole pour nettoyer la chaîne avant de la lubrifier. 
  1. N’utilisez pas d’huile moteur comme lubrifiant, car elle ne peut pas protéger de l’eau ou de la poussière parce qu’elle est plus visqueuse.
  1. Bien que le WD-40 soit connu comme un lubrifiant, il n’est pas aussi efficace. Il s’agit principalement d’un liquide de déplacement d’eau, et il n’est pas destiné à une quelconque lubrification.
  1. Il est conseillé de nettoyer et de graisser votre chaîne tous les 300-600 kilomètres de conduite.
  1. N’utilisez pas de brosse métallique pour nettoyer la chaîne, car cela pourrait endommager les joints.

L’entretien des chaînes de moto est simple. Vous pouvez consulter votre manuel pour connaître la fréquence à laquelle vous devez lubrifier et nettoyer la chaîne de votre moto. 

Bien évidemment, il est nécessaire de le faire souvent lorsque vous circulez dans des conditions sales ou humides.