Prenez le volant avec Pneus-Net.

Qu’est-ce qu’une voiture à air comprimé ?

La voiture à air comprimé est propulsée partiellement ou uniquement grâce à l’air comprimé. Cet article vous permet de comprendre son fonctionnement.

Fonctionnement d’une voiture à air comprimé

C’est un véhicule qui dispose d’un moteur qui permet de créer un mouvement de rotation des roues, grâce à l'énergie de pression. Elle est aussi équipée d’une source d'énergie qui est fournie à partir de l’air comprimé. En effet, la puissance motrice est issue de la détente de l’air comprimé, au sein du moteur. Ce type de voiture ne fonctionne ni grâce à une réaction électrique, ni chimique.

Les types de voitures à air comprimé

Les réservoirs des voitures à air comprimé sont en forme de bonbonne, car, de cette manière, ils sont plus robustes et donc, ne cède pas à la pression qui peut atteindre les 200 bars.

Cependant, ce type d'énergie peut être utilisé par de multiples moteurs :

Les moteurs piston

Le réservoir permet d’alimenter les cylindres grâce à de :

  • l’air comprimé ;
  • l’air ambiant.

Ces derniers sont ensuite utilisés par le coulissage. Afin de faire tourner le vilebrequin.

Les moteurs en Quasi turbine

Toujours en phase expérimentale, ce type de moteur a vu le jour au Canada. Le moteur a une forme ovale et contient en son sein un rotor articulé.

Moteurs hybrides

Représente l’ensemble des voitures hybrides, qui fonctionne par compression du gaz. Cependant, ce dernier ne sert que de complément au moteur principal (moteur thermique). Par contre, les moteurs Diesel et essence ne sont pas compatibles avec ce type d’énergie.

Les avantages des voitures à air comprimé

Tout d'abord, la technologie mise en place dans ce type de voiture est relativement simple. Ce qui permet une baisse significative du coût, lors de leur production. De plus, elle est respectueuse de l’environnement. Puisque le moteur ne produit que de l’air. Dans le cas des voitures à air comprimé, la recharge du réservoir est plus rapide qu'une voiture électrique. Puisqu’elle se compte en minutes seulement. Enfin, aucun des produits utilisés lors de la conception d’une voiture à air comprimé n'est toxique.

Les inconvénients de la voiture à air comprimé

L’un des inconvénients les plus importants dans ce type de voiture est la densité d'énergie. En effet, un simple réservoir ne peut transporter qu’une quantité assez minime d'énergie. Pour pouvoir pallier cet inconvénient, il faudra soit un réservoir deux fois plus lourd, soit comprimé de l’air à grande quantité. Dans les deux cas, la voiture présente des dysfonctionnements. Pour le moment, aucune solution digne de ce nom n’a encore été proposée. De ce fait, l’autonomie des voitures à air comprimé est très faible (approximativement 200 km).

Il faut ajouter à cela que la voiture ne peut dépasser une certaine vitesse. Ce qui ne permet pas sa circulation au niveau des autoroutes, par exemple. Enfin, il faudra éviter de surcharger la voiture de passager ou de bagages, car plus la voiture à air comprimé sera lourde, plus l’autonomie sera faible. À partir de ces observations, il est assez compréhensible de constater qu'aucun constructeur ne s'est encore lancé dans la fabrication de ce type de véhicule. Cependant, deux prototypes sont en cours de réalisation :

  • l'Airpod de MDI ;
  • technologie Hybride Air de PSA.

Laisser un commentaire