Prenez le volant avec Pneus-Net.

Comment réussir votre permis de conduire après plusieurs échecs

Passer un permis de conduire représente un réel cauchemar surtout lorsque les échecs s’accumulent. Mais pour autant, il ne faut pas baisser les bras. Il existe des astuces pour vous aider à obtenir votre permis. Alors, comment faire pour réussir votre permis de conduire après plusieurs échecs ?

Jusqu’à combien de fois peut-on retenter les épreuves pour obtenir son permis ?

Actuellement en France, il n’existe pas de nombre limite pour repasser son permis. Vous devez juste retenir qu’après un cinquième échec, le code de la route est à repasser. Après 5 tentatives, on estime qu’il est légitime de revoir les codes en plus de la conduite.

Quelles sont les astuces pour réussir le permis après plusieurs échecs ?

Il faut vous mettre à l’évidence, ne pas obtenir son permis du premier ou du second coup n’est pas un signe que vous êtes un mauvais conducteur ! Détrompez-vous : on recense jusqu’à 45% de candidats qui ont échoué à l’épreuve pratique. Dans d’autres pays, ce taux d’échec peut même grimper jusqu’à 80% comme la Hongrie.

Sur le plan psychologique, des échecs au permis peuvent réduire votre estime de soi. Mais avec un peu de recul, vous pouvez chercher la bonne solution :

Inscrivez-vous en candidat libre

Il est bien plus pratique et plus économique de repasser l’épreuve de conduite en candidat libre. Après plusieurs échecs, votre auto-école peut être davantage une source de stress. Et les heures de cours peuvent également vous revenir cher. En s’inscrivant en tant que candidat libre, vous ne déboursez aucun frais d’inscription et vous êtes libre de choisir la date d’examen. Vous pouvez donc vous préparer autant physiquement que moralement.

Optez pour la conduite accompagnée

Peut-être que la méthode pédagogique de votre auto-école ne vous convient pas finalement ? Alors, pensez à la conduite accompagnée. Ce sera une nouvelle occasion pour vous d’expérimenter de nouvelles techniques. Vous pouvez apprendre de nouvelles petites techniques avec un nouvel accompagnateur. De plus, vous vous sentirez plus libre, plus à l’aise avec une personne de votre entourage qui vous encadre.

Changez d’auto-école

Après plusieurs échecs, votre auto-école devient pour vous une tâche et une épreuve stressante. Pour y remédier, vous pouvez envisager de changer d’auto-école. Actuellement, il n’existe plus de frais de retrait de dossier pour un changement d’institution. Vous êtes libre de changer et de choisir donc votre nouvelle auto-école.

Apprenez de vos erreurs et entrainez-vous

Retravaillez tous les points qui ont conduits à vos échecs. Si vous avez par exemple échoué pour des fautes éliminatoires, alors entrainez-vous dans ce sens pour éviter les mêmes erreurs. Ensuite, multipliez vos heures de conduite. Plus vous pratiquez la conduite, plus vos chances de réussite augmentent. Par exemple, faites des pratiques sur des parkings privés ou louez une voiture auto-école.

Restez calme 

Enfin, il arrive souvent qu’après plusieurs échecs, conduire devient un réel cauchemar. Vous ne stressez rien qu’au fait de devoir de nouveau repasser votre épreuve. Mais essayez de vous détendre. Relevez cette situation comme un défi. Il vous suffit de demander à des personnes de votre entourage pour que vous vous rendez compte que certains d’entre eux ont refait de nombreuses fois leur permis. Mais au final, ils ont réussi. Et c’est le résultat final qui compte !

Donc, le jour de votre épreuve : calmez-vous, respirez un bon coup, respectez bien le code de la route et passez votre examen avec brio !

Laisser un commentaire