Prenez le volant avec Pneus-Net.

Peut-on réellement recycler les batteries de voitures en France ?

De nos jours, on estime que la demande en batteries de voitures va être démultipliée par 12 d’ici 10 ans, et c’est pour cette raison là que de plus en plus de constructeurs automobiles et fabricants de batteries se penchent sur la possibilité de les recycler afin de limiter l’impact carbone et le gaspillage des ressources.

En effet, plusieurs technologies et processus permettent de recycler et donner une seconde vie aux batteries de voitures que ce soit celles des voitures conventionnelles (carburant), hybrides ou électriques comme nous allons vous l’expliquer plus en détails dans la suite de cet article.

Le recyclage des batteries de voiture classiques

Si nous revenons approximativement 10 ans en arrière, nous constatons que les batteries utilisées pour les voitures conventionnelles étaient toutes fabriquées à partir des 3 composants suivants :

  • Lithium,
  • oxydes mixtes,
  • cobalt.

Et c’est le mélange de ces derniers qui rendait leur recyclage relativement complexe voir impossible pour certaines (difficultés à séparer les composants et les réutiliser) surtout en ce qui concerne le cobalt qui est jusqu’à nos jours considéré comme un composant toxique, néanmoins, nous constatons que depuis lors, la composition des batteries de voitures a évolué notamment en remplaçant le cobalt par plusieurs autres composants chimiques, moins chers et surtout moins toxiques, rendant plus facile le recyclages des batteries ainsi que des différentes parties qui les composent comme par exemple :

  • Le plastique qui compose la partie externe de la batterie,
  • la réutilisation de certains matériaux dans d’autres batteries (comme le plomb par exemple).

Le recyclage des batteries de voitures hybrides et électriques

Comment parler de recyclage de batteries sans citer celles utilisées dans les voitures hybrides et électriques ?

En effet, se voulant moins polluantes et plus respectueuses pour la nature, les voitures électriques émettent certes moins de carbone (le carburant est remplacé par l’électricité), mais de plus en plus de marques rajoutent l’option recyclage aux différentes parties qui les composent pour pousser l’aspect « green » du produit encore plus loin.

le recyclage des batteries de voitures hybrides et electriques

Par ailleurs, avant de vous présenter les réutilisations potentielles des batteries de voitures électriques, il faut savoir que celles-ci fonctionnent avec des cellules appelées « lithium-ion » composées principalement de :

  • Lithium,
  • Graphite (sur l’électrode négative),
  • Oxygène (sur l’électrode positive),
  • Un liquide spécial qui relie le lithium entre les 2 électrodes.

Par conséquent, c’est le mouvement du lithium ainsi que celui des électrodes qui composent la batterie des voitures électriques qui permet de provoquer les réactions nécessaires pour le bon fonctionnement du véhicule en lui même (marche, recharge, etc.).

En ce qui concerne le recyclage des batteries de voitures électriques et leur potentielles réutilisations, elles sont relativement similaires à celles des batteries des voitures conventionnelles, soit :

  • De nouvelles batteries « d’occasion » pour les voitures,
  • La réutilisation du lithium dans la fabrication d’autres produits électroniques du type téléphones, tablettes et autres,
  • Le recyclage du plastique dans d’autres produits industriels (pas forcément dans le secteur automobile).

Pour ce qui est de la méthode de recyclage en elle-même, elle est déclinée en 2 processus :

  • Chauffer la batterie en question a une très forte température (jusqu’à 500°) puis séparer les différents éléments/composants et les réutiliser,
  • Déchiqueter les batteries en question dans un environnement inerte d’azote afin d’éviter tout potentiel accident (explosion, incendie, etc.).

Notez bien que les spécialistes privilégient de plus en plus la deuxième méthode qui est plus efficace mais surtout moins polluante.

Laisser un commentaire