Prenez le volant avec Pneus-Net.

Qui est Paul Berliet ?

Concepteur d’automobile, Paul Berliet est un célèbre industriel français qui a longtemps contribué à l’essor de l’industrie automobile. Il a marqué son temps à travers ses nombreuses conceptions depuis la mort de son père. Il a réussi à créer de nouvelles voitures performantes pour hisser sa marque sur le plan international.

Le parcours époustouflant de Paul Berliet

Paul Berliet est un ingénieur français qui est né le 5 octobre 1918 dans la région de Lyon. Il grandit aux côtés de ses parents où il bénéficiait du savoir-faire de son père. Ce dernier était un célèbre producteur d’automobile. C’est grâce à lui que Paul eut de l’amour pour la mécanique automobile. Il passait ses temps libres dans l’usine de son papa pour se familiariser avec les pièces. Toutefois, cela ne l’empêchait pas d’évoluer dans son cursus scolaire.

De fait, lorsqu’il finit ses études secondaires, il a consacré la majeure partie de son temps pour travailler dans les divers lieux de l’usine de Vénissieux. Après avoir accompli ce travail pendant deux bonnes années intercalées par des stages en Grande-Bretagne, il regagna l’armée de son pays pour travailler en tant que sergent. Il occupa le poste de moniteur dans la célèbre École militaire de haute montagne située à Chamonix.

Quelques années plus tard, il a été affecté dans le 199e bataillon de haute montagne. À l’issue de l’armistice, il rejoint l’entreprise de son père pour prendre les rênes de la fonderie. Ensuite, son père lui a confié la direction générale des fabrications en 1942. C’est à ce moment qu’il se donne à l’industrie automobile aux côtés de son père pour maîtriser les techniques de gestion d’une société à grande échelle.

Un leader inégalable

Après ses nombreuses aventures dans l’armée française, Paul Berliet décide de travailler dans l’entreprise de son père. Cependant, il connut une mésaventure après le bombardement de la société Marius Berliet. Sous les ordres du commissaire de la République Yves Farge, il a tenté de redémarrer les activités. Mais en 1944, il fut dépossédé de son entreprise spécialisée dans la fabrication d’automobiles de luxe. 

Ce n’est qu’en 1949 qu’il a reçu l’autorisation d’ouvrir à nouveau les portes de son entreprise. Ainsi, il prend les fonctions du directeur général adjoint de la société des automobiles Marius Berliet. Grâce à ses stratégies et son esprit de leader, il rétablit progressivement l’entreprise à sa place sur le marché mondial. De la production de 17 véhicules par jour en 1950, Paul est passé à 140 véhicules au quotidien.

Un ingénieur international

Avec la pression démographique, Paul Berliet s’était rendu compte qu’il était temps de s’ouvrir au marché international. Cela lui permettra de booster son économie dans la vente de ses automobiles. Ainsi, en 1957, il décidé d’aller vers d’autres pays pour accroître son entreprise. De 1959 à 1960, il a réussi à installer la société anonyme des automobiles Marius Berliet en Algérie et au Maroc.

Plus tard, il entreprend le lancement d’un projet scientifique et économique vers les pays en voie de développement de l’époque. La Chine, le Cuba et la Pologne ont donc signé un accord selon lequel son entreprise leur viendra en aide matière d’industrialisation. Elle ne manquera pas non plus de les assister tout en prenant l’engagement de former ses apprenants en ingénierie automobile.

Laisser un commentaire