Les voitures ultras rapides font de plus en plus rêver les amateurs. C’est la raison pour laquelle les constructeurs automobiles se donnent du mal pour que leurs modèles figurent au fameux palmarès des voitures les plus rapides. À ce jeu, beaucoup se sont essayés, avant de se faire ravir la place par un concurrent. Depuis 2019, le tenant du titre est la Bugatti Chiron, dont les 490 km/h de vitesse maximale sont devenus le record à battre.

Sur les traces de ses prédécesseurs

Avant le début de sa production en 2016, la Bugatti Chiron avait été annoncée comme la digne remplaçante de la Bugatti Veyron 16.4. La supercar, produite entre 2005 et 2015, avait réussi à atteindre 431,072 km/h dans sa version « Super Sport ». Un record établi en 2010, avec au volant le pilote Andy Wallace et battu depuis lors par les concurrents Hennessey et Koenigsegg.

Dans sa version actuellement commercialisée, la Chiron est équipée d’un moteur de 16 cylindres en W affichant une puissance phénoménale de 1500 chevaux. Sa vitesse maximale a été bridée à 380 km/h, quoiqu’il soit possible de monter jusqu’à 420 km/h. C’est 3 fois plus que la vitesse maximale qu’autorise la France.

Seule une star peut succéder à une star. C’est visiblement le credo que le constructeur automobile français, Bugatti, semble avoir appliqué avec la Bugatti Chiron, dans une version exclusive qui se rapproche beaucoup d’un dérivé de série. Pour l’occasion, la motorisation a été revue à la hausse et l’hypercar a dû passer par une cure de poids.

Au-delà des 300 miles, une première !

L’année dernière, au mois de septembre, l’héritière de la Veyron 16.4 a été vue sur les pistes dans une version anniversaire baptisée « la Centodieci ». Son exploit a été relayé par tous les médias spécialisés, alors que l’auto était très attendue par les amateurs au Salon de l’Automobile de Francfort.

L’hypersportive a été équipée d’un moteur W16 8.0 qui avait alors gagné 100 chevaux de plus, avec une puissance qui plafonnait désormais à 1600 chevaux. Avec son tout nouveau record de vitesse de 490, 484 km/h, la Bugatti Chiron devient la toute première voiture à dépasser une vitesse allant au-delà de 300 miles par heure.

Cet exploit de haut vol a été réalisé sur les pistes allemandes. Au volant du bolide, le célèbre pilote Andy Wallace, connu pour ses nombreuses performances lors de participation aux plus célèbres compétitions de course automobile, comme les 12 heures de Sebring, les 24 heures de Daytoan ou encore les 24 heures du Mans.

6 mois de travaux pour un résultat inédit

La Bugatti Chiron ne doit pas seulement son sacre à sa motorisation et à son pilote. L’auto est également énormément remodelée pour être à la hauteur des attentes. Pendant les 6 mois qu’auront duré les travaux. Pour alléger l’auto, elle a été dépouillée de plusieurs éléments d’habitacle, en l’occurrence le siège passager que de nombreux systèmes informatiques ont remplacé. En plus d’avoir perdu quelques kilos en trop, la Chiron a été allongée de 25 cm pour améliorer son aérodynamique. L’aérofrein ainsi que l’aileron ont été retirés afin de réduire la traînée.

Bugatti a laissé entendre qu’elle pourrait possiblement proposer une version de série baptisée Chiron SuperSport.