Le pilotage de voiture pour une course constitue tout une discipline. Et bien qu’elle soit divertissante, elle exige aussi de la rigueur et de l’entraînement pour ceux qui souhaitent devenir de véritables professionnels de la course. Peu importe le niveau que vous avez, voici quelques bons conseils pour devenir un pilote de course professionnel.

Commencer le pilotage automobile

Au cas où vous n’auriez jamais fait l’expérience d’un pilotage, il est conseillé d’opter pour une voiture dont les prix vous offrent la possibilité de réaliser un nombre élevé de tours. Vous pouvez par exemple commencer avec des voitures telles que la Porsche Cayman S et la Lotus Exige S. Pour vos premiers essais, vous serez accompagné par un pilote professionnel dont vous devrez suivre scrupuleusement les conseils. N’oubliez pas non plus de vous détendre et de profiter des lignes droites pour respirer et profiter de la vitesse. Par ailleurs, afin d’avoir un meilleur aperçu de ce qu’est le pilotage, il est recommandé de tester diverses automobiles en faisant environ 20 tours.

Faites évoluer vos compétences en matière de pilotage

Afin de faire évoluer vos compétences dans la discipline du pilotage et de parfaire votre conduite, vous allez commencer par vous concentrer sur une seule voiture. Ensuite, le nombre de tours que vous faisiez doit augmenter (50 tours par exemple). Il s’agira d’un stage de perfectionnement où vous serez suivi par un professionnel de la discipline ; il se chargera d’analyser votre pilotage et d’aborder avec vous de nombreux points techniques. Cela vous offrira la possibilité de mieux maîtriser votre voiture ainsi que votre conduite.

Passez au niveau professionnel

Les personnes désireuses de devenir pilote automobile professionnel et d’en vivre – parce qu’elles en sont passionnées – sont nombreuses. Mais très peu y parviennent car le chemin n’est pas toujours facile.

Les prérequis pour être pilote automobile

Pour y arriver, vous devez posséder des aptitudes solides avant de commencer : de bonnes connaissances sportives, du talent, et – un point très important – un budget conséquent qui vous permettra d’assurer les frais liés au pilotage automobile. En outre, vous devez également avoir un carnet de contact bien fourni, c’est-à-dire connaître des personnes influentes dans le domaine. Toutefois, ce dernier point se construit au fil du temps. Une fois que vous êtes sûrs d’avoir tout ça, vous devez maintenant intégrer une formation.

La formation à la GT Academy pour devenir pilote de course

La GT Academy a été mis en place par Sony Interactive Entertainment Europe et Polyphony Digital Inc. en association avec Nissan Europe. Il s’agit d’un concours spécial qui offre la possibilité de quitter le pilotage virtuel pour passer à celui réel. En fait, lors de la GT Academy, les meilleurs joueurs de Gran Turismo s’affrontent dans le but de quitter les écrans et de remporter une place sur le circuit de pilotage réel. Il faut reconnaître qu’il s’agit d’une compétition assez unique en son genre, mais elle permet au bout du compte d’atteindre le même objectif : celui de devenir un pilote automobile professionnel.

Comment se déroule le concours de la GT Academy ?

Le concours se divise en plusieurs étapes. La première consiste à passer une série de test afin de déterminer l’aptitude du candidat à piloter une GT sur circuit. Ensuite, le participant passe par une phase de test en ligne afin d’évaluer sa capacité à maîtriser les bases de la conduite sur circuit.

Enfin, il est soumis à un entretien avec le comité d’évaluation afin de déterminer s’il est apte à passer le concours final. Ce dernier test est réalisé en ligne et dure environ une heure. Il consiste à faire un parcours en voiture avec des conditions de sécurité très strictes afin d’évaluer la capacité du candidat à prendre les meilleures décisions possibles dans une situation critique.

Les critères d’évaluation portent notamment sur le niveau d’expérience du candidat, sa capacité à gérer la vitesse et l’accélération ainsi que la gestion de ses émotions. Il doit également être en mesure d’analyser une situation et faire des choix pertinents. Le candidat qui obtient un score de 70% est admis dans l’un des centres d’examen du pays.

La France compte plus de 300 centres de formation au pilotage GT et à la conduite sur circuit. Le coût de la formation varie de 1 500 euros à 2 200 euros en fonction de la formule choisie. Le candidat peut choisir entre une formation en ligne ou dans un centre de formation agréé pour passer le permis AAC.

Quel est le salaire d’un pilote de course ?

Le salaire d’un pilote de course dépend du niveau de compétition dans lequel il est impliqué. En effet, il n’est pas rare de voir des pilotes professionnels gagner jusqu’à plusieurs millions par an.

Toutefois, les gains peuvent varier en fonction du niveau de compétition et des sponsors. Ainsi, si vous souhaitez gagner plus d’argent, il est préférable de devenir professionnel dans des championnats de niveau plus élevé, tels que le FIA WEC ou encore le WTCC.

Les pilotes automobiles sont des professionnels qui se déplacent pour disputer des courses. Il existe plusieurs catégories de courses automobiles, dont les principales sont la Formule 1, le rallye automobile et le sport automobile.

Il est donc très important de bien se préparer pour devenir un pilote automobile professionnel. En effet, la préparation est une étape indispensable dans l’apprentissage du pilotage, et cela passe surtout par la pratique.

Comment être pilote F1 ?

Pour devenir pilote de Formule 1, la première étape est d’obtenir une licence. Il faut noter que le pilotage d’une monoplace n’est pas à la portée de tout le monde.

Il faut en effet être âgé d’au moins 18 ans et avoir obtenu un diplôme d’enseignement supérieur dans une école de pilotage ou une université spécialisée. Il faut également posséder un permis de conduire valide et une expérience de conduite d’au moins trois ans.

Une fois ces conditions remplies, la deuxième étape consiste à se rendre auprès d’une école de pilotage. Pour trouver une école, il suffit de se rendre sur le site officiel des différentes écoles de pilotage.